L'écriture nécessite un certain nombre de conditions. Avoir des lecteurs ne suffit pas, il faut des histoires à raconter, le temps pour le faire, l'énergie de d'y mettre et trouver son propre ton. C'est ce que j'ai essayé de faire ici depuis 2005, mais le contexte dans lequel j'écris a changé, il fallait s'adapter. 

Questionnée par les uns sur le sens de cette écriture, encouragée par les autres à poursuivre l'aventure, je vais donc continuer ce récit du métier de médecin du travail. Je remonte mes manches, je répondrais sans doute aux uns et aux autres qui ont laissé des messages et commentaires intéressants.

Vu de ma fenêtre, ce peut être un métier passionnant.