Il ya peu d'urgence en médecine du travail. Mais cet après-midi, j'ai reçu un coup de fil d'un salarié chef d'équipe dans les travaux publics. Il me signale la nouvelle utilisation d'un produit "qui brule". Ils utilisent depuis aujourd'hui un produit qui troue les gants, pour nettoyer des outils enduits de béton. En fait, ils l'utilisent même dans des pulvérisateurs, en plein air, avec des masques à poussières et des gants latex. Il y a déjà un salarié brûlé...et son chef demande quoi faire.

Après des recherches rapides, ce produit n'est autre que de l'acide chlorhydrique dilué à 30% ! Il y en a un autre qui contient de la soude à 30%. La soude fait des brulures plus graves parce qu'elle ne fait pas mal immédiatement, alors, on ne rince pas tout de suite !
Et le produit est étiqueté "nettoyant écologique (...)" traduit par le salarié en produit "BIO". Ben oui, les produits "BIO", c'est des trucs d'écolo, donc écolo, c'est bio...

Je fais une réponse immédiate: 1) arrêter immédiatement l'utilisation de ce produit, et 2) rincer à l'eau courante toutes les brulûres ou endroits de projection accidentelle pendant 10 minutes, 3) je lui promets de le rappeler pour le résultat de mes recherches, 4) penser à faire une déclaration d'accident de travail si besoin.

Et je contacte le responsable des achats de matériel à Lyon. Le salarié m'avait prévenu juste avant (sacrée marque de confiance) qu'il écoutait peu et qu'il avait toujours raison. Effectivement, j'ai pu le vérifier rapidement, je dois le rappeler demain, il était en train de prendre un train, mais il m'a déjà assuré que ce produit était "bio", donc sans danger, donc médecin du travail coucouche panier ! Il a juré qu'il m'enverrait les Fiche données sécurité demain...mais je les ai déjà, je téléphonais juste pour alerter !

Demain, je dois donc rappeler Monsieur Je-sais-tout-je-suis-pressé, et faire un courrier pour faire mon alerte...avant qu'il n'y ait d'autres victimes puisque ce produit doit être diffusé en national ! Si j'y arrive, je téléphonerai à mon collègue médecin du travail du siège de l'entreprise.

Attention: "Bio", ce n'est pas "écolo" et "écolo", ce n'est pas "bon pour la santé".