J'ai l'impression d'une victoire, puisque j'ai demandé au médecin du travail de l'entreprise où il faisait 16° la semaine dernière comment il faisait pour consulter à des températures pareil, parce que, personnellement, cela m'avait dérangé, et qu'en plus je ne souhaitais pas tomber malade (ce qui est le cas quand même, mais bon). Il m'a juré de s'en occuper, tout en me certifiant que cela fait des années qu'il le réclame et que cela ne se fait jamais. (mais entre nous soit dit, il ne s'en étonne, ni ne s'en émeut pas plus que cela).

Arrivée lundi matin avec le suspense de savoir si oui ou non l'entreprise aurati jugé utile de me mettre un radiateur dans le cabinet de consultation, j'étais bien décidée à annuler toutes les visites si cela n'était pas décent, et de faire venir la direction et les DP pour le justifier. En fait, j'ai rapidement apprécié la douce chaleur qui régnait dans le bureau, et le ravissant petit convecteur qui avait pris place sur le mur, bien fixé, et tout, branché et en état de marche juste derrière ma chaise.

Une impression de victoire... et de chaleur aussi que l'humanité avait bien mérité !

N'empèche que je crois que le médecin du travail de l'entreprise qui a aussi profité de cet aménagement, a surtout eu peur qu'on puisse mettre en évidence que lui, dans son activité, il trouvait cela acceptable !!

...et ça aussi a pour moi un petit goût de victoire, d'avoir pu faire poser pour les salariés en slip un petit radiateur alors que le médecin habituel s'en moque un peu. En plus, c'est même par lui que je l'ai obtenu, et c'est bien.

Aaaahhh la chaleur...humaine !