Débutant dans le métier, je me demande le contenu des visites et leur sens. En fait, il y a deux contenus: une partie utilisée à un entretien de santé au travail: le poste de travail, la façon dont le salarié vit son poste dans cette entreprise, un dialogue sur les risques professionnels. L'autre partie, l'avis d'aptitude, partie plus délicate puisque cela vient à mon avis impacter le travail du médecin du travail alors que cela vient en contradiction avec ses missions de conseil. Un salarié est-il apte à son poste ou non? Et lààà, c'est quand même baucoup plus délicat, d'abord parce que la personne qui connait le mieux son poste, c'est le salarié, et pas le médecin, ensuite, parce que cette détermination d'aptitude devient encore plus délicate si le médecin examine quelqu'un qui ocupe un poste "de sécurité". Je pense que l'avis d'aptitude devrait disparaitre, cela rendrait plus saine la position de conseiller en santé au travail du médecin. sinon, il est conseiller, mais il est aussi celui qui peut emettre des avis sur l'aptitude...(?) et donc des inaptitudes.

Par ailleurs, je me demande quel exmaen physique est nécessaire dans le cadre de l'examen médical de salariés, la plupart du temps en bonne santé. En tout cas en bonne santé apparente. Rester sur le domaine de la santé au travail, mais alors comment?
Alors, je suis en train de construire quelquechose sur le sujet, ave l'aide d'autres médecins, pour essayer d'approcher de la manière la plus juste possible de ce qu'il faudrait faire. En fait, effectivement, je ne suis pas la seule à me poser ce genre de questions sur le sens de ce métier, ce qu'on y fait, pourquoi et comment. Et le fait de savoir que d'autres se posent la question me rassure quand même un peu.

Ce n'est pas de l'incompétence, c'est une recherche de qualité du service, et en dehors de toute démarche - heureusement - appelée "démarche qualité". A mon avis, les médecins ont bien intérêt à se préoccuper de la qualité réelle, et à réfléchir régulièrement à leur métier s'ils ne veulent pas se faire imposer la "Qualité".

Alors, quel examen, et pour quoi faire ?